Traitement des photos

Les images que produisent les appareils photo numériques ont toutes des caractéristiques différentes. Ces caractéristiques (couleurs, tonalité, exposition, etc…) sont des réglages appliqués par défaut à l’image selon la marque de l’appareil ou le logiciel utilisé pour les visualiser. La photographie n’est pas un art par défaut. Il est donc nécessaire de traiter l’image afin d’appliquer les réglages qui permettront de lui rendre tout sa force et toute sa valeur. Le traitement c’est aussi une signature artistique.

On me dit parfois avec déception : « Ha, tes images sont retouchées ? »

Lorsque l’on parle de retouche, c’est un travail que l’on associe souvent à la photographie de mode ou de magazine – on va modifier le sujet, effacer un élément, lui changer la couleur des yeux, lui lisser la peau, lui refaire son nez…

Contrairement à la retouche qui consiste à modifier l’image, Le développement lui consiste à en modifier les caractéristiques photographiques (balance, tons, contrastes, etc).

Je ne retouche pas mes photos mais je les développe ; c’est à dire qu’elles passent par un logiciel de développement informatique puis traitées individuellement grâce à des outils de développement numériques et des techniques de post-traitement spécifiques. Un bon traitement, c’est un savoir-faire et surtout une accumulation de petites astuces personnelles qui s’apprennent au fil du temps, qui font de vos moments les images que je vous propose.

Cependant attention ! Les logiciels comme Photoshop ou Lightroom ne sont pas des outils magiques avec lesquels il est possible de transformer une photo. Il n’y a pas de bouton miraculeux ou de moulinette automatique qui permet de changer une ‘photo moche’ en ‘photo cool’. Ce sont des outils complexes au service de l’image, qui réclament des connaissances techniques et artistiques.

Alors les réglages et le traitement ?

S’il s’avère que de passer beaucoup de temps sur un réglage pour avoir une image parfaite est un excellent exercice que je conseille, ce n’est pas la meilleure méthode pour prendre sur le vif. Lors d’une séance photo, un mariage, un évènement sportif, les choses arrivent à se précipiter et si l’on s’attarde trop sur des réglages parfaits, l’action est finie au moment de prendre la photo, et là c’est dommage car on vient de louper une super photo.

En séance lifestyle, on ne pose pas (ou presque pas), on privilégie le naturel et la spontanéité. C’est donc pour ça qu’il faut se concentrer d’avantage sur les moments que sur les réglages. Je travaille uniquement en RAW, cela me donne plus de souplesse au moment du post-traitement. Le RAW (ou NEF pour les Nikonistes) est un format qui permet des micros-ajustements sur l’image. Pendant le shooting, je fais les réglages minimum (l’ouverture – qui donnera la profondeur de champ et l’exposition moyenne). Tout le reste (couleurs, saturation, tons, luminosité, exposition) pourra être réglé par la suite afin de produire les meilleures images possible pour leur donner du relief ou bien un style bien précis.

Bon, et on peut avoir un exemple en image ?

Oui, bien sur. Comme un exemple parle plus souvent de lui-même, voici un avant/après ci-dessous.
La photo de gauche, prise sur le vif est ressortie sur Lightroom un peu terne et avec un léger manque de lumière. Le travail de post-traitement a consisté à diminuer les ombres et à éclaircir légèrement les tons moyens. Ce qui donne une image plus pêchue et revalorisée. Alors, convaincus ?

Et le post-traitement, ça prend du temps ?

Le temps passé sur le post-traitement est en moyenne trois fois plus important que celui consacré à la prise de vue… Par exemple, sur une séance Lifestyle de 2 heures, il y aura environ 6 à 7 heures de travail décomposées en trois étapes : la sélection, le traitement et la mise en ligne des images. Étant dans une démarche qualitative et non quantitative, c’est très important pour moi de rendre un travail réfléchi et finalisé et dont le post-traitement est une étape naturelle et indispensable de ma chaine de production.

Je travaille essentiellement avec Adobe Lightroom 5.

no comments
Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *